Carte bancaire en ligne

Ce que l’on appelle le paiement dématérialisé est aujourd’hui un acte dont l’avenir s’annonce prometteur. Après les règlements en espèces sonnantes et trébuchantes et les paiements avec une carte bancaire bien palpable, voici venu le temps de la carte bancaire en ligne, virtuelle mais non moins réelle. Pour bien maîtriser le sujet et venir à bout de probables inquiétudes légitimes, quelques connaissances de base s’imposent à l’utilisateur lambda qui devra désormais tenir compte de ce nouveau moyen de transaction.

. Premier point, s’assurer que le site avec lequel on engage une transaction financière affiche un petit cadenas, situé en bas et à droite de l’écran. C’est le gage d’une sécurisation des données que l’on transmet (nom, coordonnées bancaires, numéro de sa carte, date de validité, etc.). En cas de souci, la solution la plus pragmatique est encore de prendre contact avec le vendeur.

. Etre au fait des risques encourus quand on utilise ces moyens de paiement, mais ne pas paniquer non plus car, somme toute, ils ne sont pas vraiment plus virulents que ceux auxquels on s’expose dans la vie quotidienne (vol de chéquier, de liquidités ou de carte bancaire, entre autres). Quelques règles de bon sens sont donc de mise, parmi lesquelles une certaine vigilance si vous recevez des messages qui vous demandent expressément vos coordonnées bancaires. Il faut systématiquement ignorer ces messages déguisés qui peuvent prendre l’apparence de mails envoyés par votre banque. Ils sont en général assez faciles à repérer : fautes grossières ou infos alarmistes.

. Sachez aussi que votre banque elle-même se doit de faire attention car si de l’argent a été ponctionné sur votre compte sans que votre identité ait été prouvée, elle est tenue de vous rembourser.

Donc, pour résumer, les cartes bancaires en ligne seront de plus en plus utilisées, c’est un fait, et leur usage demandera tout autant de discernement que n’importe quel autre moyen de paiement.