Banque en ligne

Tout comme le 17e siècle fut témoin de la querelle entre les Anciens et les Modernes, le 21e siècle aura lui aussi à arbitrer des débats liés à notre époque. Par exemple, les banques traditionnelles contre les banques en ligne. La question n’est peut-être pas philosophique, mais elle a le mérite d’exister et se doit d’être examinée. Le recul pour avoir un avis autorisé sur la question est d’une dizaine d’années à peu près aujourd’hui, donc suffisant pour faire le point.

D’abord, qu’est-ce qu’une banque en ligne ? Mais c’est une banque tout simplement, comme celle qui est au coin de votre rue. Elle a les mêmes devoirs et obligations qu’une banque en béton armé, et propose à sa clientèle les mêmes services et les mêmes produits financiers. Il suffit donc d’une connexion Internet pour disposer d’un compte, et d’avoir préalablement fait le tour des banques en ligne existantes pour choisir celle qui correspond le mieux à ses besoins. Une étude en amont est donc très utile car les offres sont maintenant nombreuses et faire jouer la concurrence ne peut qu’être positif.

Le fait que ce genre de service soit relativement récent peut évidemment générer certaines appréhensions. Depuis des décennies maintenant, nous sommes habitués à négocier nos petits pécules face à un personnel bancaire efficace bien sûr, mais pas toujours disponible au moment où nous en avons le plus besoin. Il faut prendre rendez-vous, se déplacer, s’organiser… Un temps précieux peut être perdu. Une banque en ligne est à votre écoute 24h/24 et il est possible, en une nuit d’insomnie, de régler virtuellement quelques questions urgentes. D’autre part, des avantages non négligeables sont inhérents à ces services bancaires virtuels, comme de bénéficier de tarifications plus légères (et parfois gratuites) ou, le must, un accès à la Bourse direct et continu qui n’a pas d’égal avec une banque traditionnelle.